Entrepreneur : votre meilleur commercial, c’est vous !

entrepreneur, votre meilleur commercial c'est vous

En tant que dirigeant-fondateur de votre société, vous êtes votre commercial n°1. Vous n’y échapperez pas : même si votre offre est excellente, si personne n’en parle, elle restera au placard ! Cette posture ne vous est pas naturelle ? C’est normal, c’est une compétence qui s’apprend et se cultive. Découvrez l’intérêt d’être votre propre commercial et comment s’y entraîner.

Être son commercial en tant qu’entrepreneur : une nécessité

Oyez, oyez : nouvelle offre sur le marché

Si l’on vous demande pourquoi avoir fait le choix de l’entrepreneuriat, répondez-vous : « pour la liberté d’organisation », « pour ne plus rendre compte à un supérieur », « pour équilibrer vie pro et vie perso » … ?

Certes, être indépendant peut permettre d’atteindre ces objectifs, mais la principale justification de la création d’activité est de répondre à un besoin client. En tout cas, pour se faire connaître et prospérer, mieux vaut proposer la solution à un problème existant qu’une solution en quête d’un problème à résoudre (Aaron VIDAS, fondateur de Strategybox) !

Vous voilà donc lancé.e dans le monde de l’entrepreneuriat avec une super offre. Félicitations ! Mais qui est au courant ?! L’offre en elle-même ne suffit pas pour vendre, aussi intéressante, innovante ou fonctionnelle soit-elle. 

Qui mieux que le créateur de la solution pour en vanter les mérites ?!

Jamais mieux servi.e que par soi-même

Vous avez pensé, conçu, élaboré, testé, packagé, … vos produits et / ou services. Vous savez exactement ce qu’ils contiennent, à quels besoins ils répondent, comment ils fonctionnent … qui donc mieux que vous pourrait en parler ?

D’autant que faire appel aux services d’un commercial n’entre pas forcément dans le budget de votre activité naissante. Et même si vous déléguez rapidement cette partie à un collaborateur, celui-ci aura besoin de comprendre l’offre, la stratégie et le plan de vente que vous aurez imaginés.

En tant que dirigeant, vous êtes l’incarnation de votre entreprise. En affichant confiance et sérénité, en argumentant sans cesse en faveur de votre offre, vous donnez confiance à vos (futurs) clients.

Et la bonne nouvelle c’est que, comme toute discipline, être commercial de sa boîte s’apprend et s’entretient !

 

formation commerciale

Être son commercial en tant que dirigeant : ça s’apprend

Être conscient de ses besoins : un bon début

Avoir la bonne offre, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Tout comme un sportif a besoin de cultiver son talent, votre offre de produits et / ou services a besoin de travail, d’efforts, de volonté pour se développer. 

Cela passe par de la prospection et de la vente, qui demandent toutes deux de la préparation. Comment ? 

Tout d’abord, en se fixant des objectifs clairs. 

Prospecter c’est pour se faire connaître : FAUX ! C’est pour obtenir des rendez-vous qualifiés ! 

Un rendez-vous c’est pour faire connaissance : FAUX ! C’est pour vendre ou, au moins, pour fixer l’étape suivante de la relation commerciale !

Ensuite, en étant conscient.e de ses forces et faiblesses.

Quelle est votre valeur ajoutée, quels sont vos avantages concurrentiels, etc. ?

Avez-vous l’envergure pour répondre à des marchés importants ? Avez-vous une équipe en interne ou externe ?

Enfin, en identifiant les opportunités et les menaces pesant sur votre activité.

Êtes-vous sur un marché de niche ?

Connaissez-vous vos concurrents directs ? Quelles sont vos peurs ?

 

C’est en ayant un objectif précis et ambitieux que vous pouvez vous entraîner pour l’atteindre.

Se former pour per-former !

Est-ce qu’il vous viendrait à l’idée de vous inscrire à un marathon alors que vous n’avez pas couru depuis plusieurs années ?!

Vanter les mérites de votre entreprise et vendre vos prestations demandent le même apprentissage et le même entraînement. 

Que ce soit par vous-même ou par le biais d’une formation en techniques de vente, vous apprenez et améliorez votre rôle de premier commercial de votre entreprise. Vous comprenez l’importance de la stratégie, du pilotage, de la posture, de l’adaptation de votre discours, de la prospection sous toutes ses formes, de votre pitch, de l’écoute, de la reformulation, etc. 

Et, comme toute discipline, c’est en pratiquant quotidiennement que vous devenez redoutablement efficace.

Que faire maintenant que vous êtes parfaitement préparé.e ? Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, osez ! Vous savez qui est votre interlocuteur, quels sont ses besoins, comment parler de votre offre. Alors allez-y : vous êtes le mieux placé pour accompagner le prospect jusqu’à l’achat 😉 

 

apprendre à vendre

 

Besoin d’un coup de pouce ? Nos packs U-CAN! répondent à vos besoins en relation client, techniques de vente et management.